Home arrow Les dernières années et la fin 1946-1960 arrow 1948- les grêves- le CA du 13 août 1948
 
1948- les grêves- le CA du 13 août 1948 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

1-  LES GREVES de  1948:

Articles et Photos de "L' Aisne Libre" (Bibliothèque de Soissons) 

Image

Image

Image

2- Le Conseil d'Administration  du 13 AOUT 1948 : EDOUARD MELIN SUSPENDU.

PV du CA:

ATELIERS  MELIN

Société Anonyme au Capital de 30 millions de francs

Siège social à SOISSONS

PROCES-VER BAL

de la SEANCE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 13 AOUT I948

Le conseil d'Administration de la SOCIETE des ATELIER MELIN s’est réuni le 13 Août I948, à 11 h. 30, à Paris, 2, rue Henri Rochefort sur convocation de Messieurs  -----------------   et  de la Société   ---------------------- .

Etaient présents : M. Edouard MELIN, Président

Mrs     -------          

            ------

            ------- 

            -------

 

et   la SOCTETE   ------, représentée par M.----- .

soit l'unanimité des Administrateurs en exercice.

Mme   --------- et M.   ----------,  délégués du Comité d'Entreprise assistent à la séance.

M. ----- remplit les fonctions de Secrétaire.

Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Monsieur le Président donne lecture de l'ordre du jour porté sur la lettre de convocation, qui est le suivant :

Mesures à prendre relatives à la Direction- Générale et à l'Administration de la Société.

Il donne la parole à M.-----

M.--------- expose au nom des 3 Administrateurs ayant signé la lettre de convocation et représentant la majorité du Con­seil qu'ils ont estimé nécessaire de provoquer la réunion d'aujourd'hui en raison des divergences de vues existant en­tre le Président et eux-mêmes en ce qui concerne la direction générale de la Société. M. MELIN fait remarquer que ces divergences de vues n'existent qu'entre lui et M. ------- Président Directeur Général de la société --------.

Mrs. ----- et  ------- confirment au contraire que chacun d'eux, à titre personnel, est en complet désaccord avec M. Édouard MELIN sur sa façon de diriger la Société. M.------précise que des conversations sont en cours. Elles n’ont pu encore aboutir à une conclusion, mais pour faciliter la recherche  d'une solution le groupe majoritaire désire prendre pendant cette période la Direction générale de l’Entreprise.

Le Conseil d’Administration de la Société ATELIERS MELIN, en vertu du pouvoir qu'il tient de l’article 22 des statuts, prend à la majorité les décisions suivantes :

1° M.Edouard MELIN est suspendu de ses fonctions de Président Directeur Général et les pouvoirs qui lui ont été conférés en cette qualité par le Conseil dans sa séance du 16 Juin 1947 pouvoirs confirmés dans la séance du 9 Juillet 1948 sont également suspendus,

2° M. --------- Administrateur, demeurant à ------ est nommé Président du Conseil d’Administration et le Conseil lui transfère en cette qualité tous les pouvoirs qu'il avait conféré à M. Edouard MELIN dans la séance du Conseil du 16 Juin I947, et d’une façon générale les pouvoirs spéciaux, sans aucune exception, qu’il avait conféré à M. Edouard MELIN, notamment dans ses séances des 5 Mai, 2 Juin et 9 Juillet 1948 en ajou­tant à tous ces pouvoirs la faculté de substituer.

Le Conseil prend acte que M. ----- ne remplira pas plus du nombre de mandats de Président du Conseil d’ Administration de Sociétés Anonymes que celui permis par la loi du 16 Novem­bre 1940.

M.----- restera en fonctions jusqu’à décision du Conseil d’Administration et au plus tard jusqu’ à la Cassation de son mandat d’ Administrateur.

- Sur la proposition de M.-------, Président, le Conseil con­firme M,.  ----------- dans les fonctions de Directeur Général Adjoint et appelle aux mêmes fonctions M. -----. Le Prési­dent leur déléguera la partie de ses propres pouvoirs qu’il jugera nécessaire»

Les émoluments de -------M. ------- seront les mêmes que ceux deM. -----------.

M. MELIN a voté contre ces 3 décisions.

M. ------- s’est abstenu dans le vote de la première décision.

Monsieur le Président expose qu'une nouvelle réunion du Conseil doit avoir lieu dès la conclusion des conversations qui sont actuellement en cours entre M. Ed MELIN et la Société ----------.

Les délégué du Comité d’ Entreprise déclarent que la mesure que vient de prendre le Conseil vis-à-vis de M. MELIN sera vivement ressentie par le personnel qui lui est très attaché. Monsieur le président répond que le Conseil était animé des meilleures intentions vis-à-vis de M. MELIN et qu'à son grand regret, malgré les efforts qu’il a déployé personnellement ; étant donné que toute collaboration avec M. MELIN s’est avérée impossible, le Conseil a été amené à prendre la grave mesure dans l' intérêt de la Société et de son personnel.

 

 

 
< Précédent   Suivant >